Fédération

Année 2014

La FEDELIMA a pour fonction transversale l’observation et la production d’analyses et d’études. Elle a pour cela développé, en 2005, l’Observation Participative Partagée (OPP). Cette méthode, ou philosophie d’action, repose sur l’accompagnement et l’implication des observés tout au long du travail d’enquête. Cette démarche méthodologique favorise la concertation par un travail collectif de diagnostic et d’analyses à partir des données partagées avec les participants.

Menée en coopération avec d’autres organisations et partenaires, l’OPP permet de produire annuellement des ressources et des données venant alimenter l’ensemble des travaux, analyses et études menées par la fédération. Elle participe ainsi de la connaissance des lieux de musiques actuelles et plus largement du secteur culturel. Ce travail, mené depuis 1999, est réalisé aujourd’hui grâce à la plate-forme en ligne GIMIC initialement développée par la Fédurok et gérée, désormais, par la société ICoop. Ce processus d’observation qui associe un outil et une méthode, est aujourd’hui progressivement partagé et transféré à d’autres organisations professionnelles, réseaux d’acteurs et collectivités publiques.

Les chiffres clés qui suivent sont extraits d’une enquête de rayonnement national réalisée annuellement par la FEDELIMA auprès de ses membres/adhérents.

Télécharger les chiffres clés 2014 au format PDF

En 2015, 114 lieux sur les 145 membres de la fédération ont participé à cette enquête, portant sur leur exercice d’activité 2014, soit un taux de participation de 78,6%.

114 LIEUX/PROJETS

  • 18 ans d’existence en moyenne (activité musiques actuelles)
  • Répartis sur l’ensemble du territoire métropolitain (à l’exception de la Corse)
  • 73,7 % sont en milieu urbain et 15,8% sont urbains en environnement rural et 10,5% en milieu rural
  • 79.8 % sont des associations loi 1901
  • 55,2 % sont labellisés « Scène de Musiques Actuelles » (SMAC) par l’État
  • 14,0 % sont en Délégation de Service Public (DSP)
  • 76,6 % appliquent la convention collective Nationale des Entreprises Artistiques et culturelles (CCNEAC) et 16,2 % celle de l’animation.

TYPES DE STRUCTURES

Les lieux membres de la FEDELIMA peuvent être répartis en 5 grandes catégories de structures avec des spécificités et des modes de structuration différents.

Cette catégorie intègre les structures dont l’ensemble des activités (diffusion, accompagnement, actions culturelles, etc.) sont dédiées aux musiques actuelles.

Cette catégorie intègre les structures qui mènent un projet qui n’est pas exclusivement dédié aux musiques actuelles. Ainsi, elles développent un pôle, un service, une part de leur activité autour des musiques actuelles mais mènent également leurs activités autour d’autres disciplines artistiques (arts numériques, les arts plastiques, la danse, etc.) ou d’autres domaines d’activité (loisirs, sports, social, etc.).

Cette catégorie intègre les structures qui développent un projet autour de l’accompagnement des pratiques musiques actuelles que ce soit par la proposition de cours, la mise en place de résidence, de préproductions accompagnées (…) et dont la diffusion n’est pas l’activité principale et première.

Cette catégorie intègre les structures qui développent un projet culturel à l’année mais qui n’ont pas d’équipements dédiés et/ou qui développent un projet en itinérance sur un territoire.

Cette catégorie intègre les structures qui peuvent mener une activité de diffusion mais dont le projet se développe également autour de la création musicale, la structuration, la professionnalisation et la promotion de musiciens.

ACTIVITÉS DES LIEUX

ORGANISATION DE CONCERTS

En salles(s)

  • 515 places de jauge moyenne pour les salles de concerts principales (allant de 85 à 1999 places / médiane. [1])
  • 45,6 % des lieux disposent d’une seconde salle de concerts (« club ») en complément de leur salle de concerts principale (d’une jauge de 220 places en moyenne / médiane : 200)
  • 6 561 représentations/soirées organisées par saison (59 en moyenne par lieu / médiane : 53)
  • 1 642 865 entrées (payantes + exonérées + gratuites) par an (15 534 en moyenne par lieu / médiane : 10 017
  • 12 879 artistes/formations programmés par an (115 en moyenne par lieu / médiane : 97)
  • 13,5 € prix moyen d’un billet plein tarif proposé (médiane : 13,5 €)

En festival(s)

  • 43,9 % des lieux organisent au moins 1 festival par saison (1,3 en moyenne par lieu / médiane : 1,0)
  • 414 565 entrées (payantes + exonérées + gratuites) cumulées pour l’ensemble des 64 festivals organisés (8 637 entrées en moyenne par festival / médiane : 2 602)

RESSOURCES HUMAINES

  • 1 264 salariés permanents (CDD et CDD de plus de 6 mois) travaillant dans les lieux (11 en moyenne par lieu / médiane : 9 / minima : 1 et maxima : 44)
  • 1 007,8 salariés permanents en équivalents temps plein (8,9 ETP en moyenne par lieu / médiane : 8,0)
  • 38.3% de femmes et 61.7% d’hommes sur la totalité des salariés permanents (CDI et CDD de plus de 6 mois)
  • 10 528 salariés hors permanents (artistes et techniciens intermittents, intervenants, stagiaires...) par les lieux (92 en moyenne par lieu / médiane : 52)
  • 5 424 bénévoles (57 en moyenne par lieu / médiane : 30)

LES BUDGETS

RÉPARTITION DES PRODUITS EN MOYENNE

RÉPARTITION DES CHARGES EN MOYENNE

LISTE DES LIEUX AYANT PARTICIPÉ À L’ENQUÊTE EN 2015

106 (Le) ● 109 (Le) ● 4Écluses (Les) ● Abordage (L’) ● ACP ● Aéronef (L’) ● Akwaba ● Ampli (L’) ● Antipode MJC ● ARA ● Arrosoir (L’) ● Art’Cade ● Astrolabe (L’) ● Autre Canal (L’) ● BAM / Trinitaires ● Bastion (Le) ● Bobine (La) ● Bolegason (Lo) ● Brise Glace (Le) ● Camji (Le) ● Carène (La) ● Cargö (Le) ● Carré Bleu ● Cartonnerie (La) ● Cave à Musique (La) ● Cave aux Poètes (La) ● Cave Dîmière (La) ● Chabada (Le) ● Chato’do (Le) ● Cigale (La ) ● Citrouille (La) ● CLEF (La) ● Club (Le) ● Collectif Jazz Basse-Normandie ● Confort Moderne (Le) ● Coopérative de Mai (La) ● Cordonnerie (La) ● Couveuse (La) ● Cri du Port (Le) ● Des Lendemains Qui Chantent ● Diff’Art ● D’jazz Kabaret ● DOC (Le) ● Echo System ● Echonova (L’) ● Écoutille (L’) ● ElMediator ● EMB Sannois (L’) ● Emmetrop-Nadir ● Fabrica’son (La) ● Fil (Le) ● File 7 ● Florida (le) ● Forum (Le) ● Fraternelle (La) ● Fuzz’Yon ● Gaga Jazz ● Gare (La) ● Glazart ● Grand Mix (Le) ● Grange à Musique (La) ● Gueulard + (Le) ● Hiéro Limoges ● Jardin Moderne (Le) ● Labo (Le) ● Landes Musiques Amplifiées ● Luciole (la) ● Lune des Pirates (La) ● Manège (Le) ● MJC du Verdunois ● MJC Manosque - Café Provisoire ● Moloco (Le) ● Moulin de Brainans (Le) ● Nef (La) ● Normandy (Le) ● Noumatrouff (Le) ● Nouvelle Vague ● Novomax (Le) / Polarité[s] ● Oasis (L’) ● Observatoire (L’) ● Ouvre-Boîte (L’) ● Paloma ● Pannonica (Le) ● Passagers du Zinc (Les) ● Péniche (La) ● Périscope (Le) ● Petit Faucheux (Le) ● Plan (Le) ● Poudrière (La) ● Puce A l’Oreille (La) ● Rio Grande (Le) ● Rockomotives (Les) ● Rocksane (Le) ● Rodia (La) ● Run Ar Puñs ● Salon de Musique ● Sans Réserve (Le) ● Sax (Le) ● Silex (Le) ● Sirène (La) ● SMAC 07 ● Sonambule (Le) ● Souris Verte (La) ● Stereolux ● Tandem ● Tannerie (La) ● Temps Machine ● Ubu (L’) ● Vapeur (La) ● Victoire 2 ● Vip (Le) ● Volume (Le) ● West Rock ● Zuluberlus (Les)

Source : Observation Participative et Partagée [OPP] 2014 de la FEDELIMA


En 2014, Les Éditons Mélanie Seteun en partenariat avec la FEDELIMA ont ouvert une nouvelle collection « Musique et environnement professionnel ». Cette collection se veut largement ouverte aux études émanant des acteurs artistiques et culturels et de leurs représentants : fédérations, syndicats, réseaux territoriaux et autres groupements d’acteurs. Vous pouvez télécharger gratuitement au format PDF les deux dernières études réalisées par la FEDELIMA.


[1En statistique, la médiane est la valeur qui divise en deux parties la population observée, de telle sorte que chaque partie contienne le même nombre de valeurs. Ainsi, il y aura autant de valeurs qui seront au-dessus de la médiane que de valeurs en dessous. : 450.


Documents à télécharger

PDF - 6.2 Mo (PDF – 6.2 Mo)

Plusieurs réseaux de musiques actuelles (FEDELIMA, RIF, R.A.O.U.L, FRACA-MA, Collectif RPM, FERAROCK) de même que la Fédération Française des MJC (FFMJC) ont ressenti le besoin de disposer d’une vue d’ensemble des initiatives d’actions culturelles et de les capitaliser. Ils ont initié et porté un projet d’enquête dont l’objectif principal était d’identifier les projets considérés comme étant des projets « d’actions culturelles » aux yeux des structures membres des réseaux impliqués. L’enjeu étant de mettre en avant la diversité des formes d’appropriation du terme par les opérateurs de terrain via le recensement et l’observation de leurs pratiques en la matière.

PDF - 982.6 ko (PDF – 982.6 ko)

Ce travail d’observation a pour objectif de rendre compte des réalités de l’activité de diffusion des lieux, en particulier du réseau Fédurok/FSJ, devenu FEDELIMA. Il est conçu comme un outil visant à éclairer la connaissance du secteur des musiques actuelles et à aider à la prise de décision, en permettant aux acteurs (Ministère de la Culture et de la Communication, organismes et organisations professionnelles, collectivités locales, lieux de diffusion, d’accompagnement, d’enseignement,…) d’adapter leurs actions en direction de la diffusion.

PDF - 429.1 ko (PDF – 429.1 ko)

Ce document rassemble une sélection d’indicateurs « chiffres clés » issue de l’alimentation de vos questionnaires sur la plateforme GIMIC dans le cadre de la campagne d’actualisation 2015 de l’Observation Participative et Partagée de la FEDELIMA. Ce panorama propose une meilleure lecture de l’ensemble des projets et lieux qui composent notre fédération.