Actus

FEDELIMA

Date : 23/04/2019

La FNCC, le SMA et la FEDELIMA s’engagent autour d’objectifs communs en faveur des musiques actuelles en signant une charte

Historiquement, les collectivités territoriales ont fortement contribué à l’émergence des musiques actuelles à l’échelle nationale, grâce au soutien à la construction de lieux dédiés, aux festivals, à l’accès aux pratiques et cela le plus souvent en coopération avec une grande diversité d’acteurs culturels. Aujourd’hui encore les collectivités se positionnent comme les premiers financeurs de ce secteur.

Aussi, naturellement, la FNCC – fédération nationale des collectivités territoriales pour la culture, le SMA – syndicat des musiques actuelles et la FEDELIMA – fédération des lieux de musiques actuelles, se sont rapprochés pour initier un dialogue.

De celui-ci découle la rédaction d’une charte au travers de laquelle les trois organisations s’engagent mutuellement sur plusieurs thématiques, telles que le maintien de la diversité, la promotion de l’équité territoriale, ou encore l’encouragement de la concertation et de la coopération comme alternative à la mise en concurrence.

La FNCC, le SMA et la FEDELIMA s’engagent notamment tous trois à œuvrer en faveur d’un CNM – Centre National de la Musique – dont la préfiguration débute tout juste – respectueux de l’intérêt général et des dynamiques territoriales.

Jean-Philippe Lefevre, président de la FNCC et maire-adjoint à la culture de Dole, Yves Bommenel, président du SMA et Ludovic Renaux, président de la FEDELIMA ont signé cette charte ce jeudi 18 avril, dans le cadre du Printemps de Bourges.

Ils s’engagent dès lors à la promouvoir auprès de leurs adhérents respectifs.

+ Télécharger la Charte FNCC-SMA-FEDELIMA


Date : 23/04/2019

Rendez-vous aux rencontres fonction programmation

Les 23/24 mai à Laval (Les 3 éléphants)

La FEDELIMA vous invite à participer aux rencontres fonction programmation qui se dérouleront dans le cadre des rencontres professionnelles du festival Les 3 éléphants, les 23 et 24 mai prochains à Laval (53 - Mayenne). Elles auront également lieu en parallèle des Rendez-vous du Pôle (Rencontres de la filière musicale en Pays de la Loire) !

La FEDELIMA propose ainsi 6 ateliers dans le cadre des rencontres "fonction programmation" :

  • Les modes de construction de la programmation : comment faire correspondre son projet artistique avec son territoire ? (jeudi 23 mai de 14h30 à 16h00)
  • Construire des coopérations alternatives entre diffuseurs, producteurs, tourneurs… : comment éviter l’uniformisation ? (jeudi 23 mai de 16h15 à 17h45)
  • Diffuseurs, sommes-nous des sous-traitants des producteurs ? (vendredi 24 mai de 10h30 à 12h30) (Atelier réservé exclusivement aux diffuseurs)
  • Quelles sont les nouvelles pratiques d’écoute et formes de consommation de la musique ? (vendredi 24 mai de 10h30 à 12h30)
  • Construire des complémentarités entre acteurs de la diffusion : comment réfléchir et gérer les complémentarités et/ou éventuelles concurrences sur un même bassin de vie ? (vendredi 24 mai de 14h30 à 16h30)
  • Programmation vs droits culturels : comment veiller à une meilleure représentativité de la diversité des personnes du territoire ? (vendredi 24 mai de 14h30 à 16h30)

+ Inscription aux rencontres
+ Le programme des rencontres
+ La programmation du festival
+ Infos pratiques
+ Hébergements à Laval


Date : 23/04/2019

Rendez-vous aux prochaines rencontres nationales autour des projets artistiques et culturels en milieu rural

Les 21/22 mai au Moulin à Brainans

La FEDELIMA vous donne rendez-vous aux prochaines rencontres nationales autour des projets artistiques et culturels en milieu rural, organisées les 21 et 22 mai prochains au Moulin de Brainans (Jura).

Ces rencontres nationales s’inscrivent dans une dynamique initiée depuis une dizaine d’années par la FEDELIMA autour de la thématique « culture, proximité et ruralité ». En 2015, un groupe de travail s’est ouvert aux adhérents de l’Ufisc (Union Fédérale d’Intervention des Structures Culturelles), de la FAMDT (Fédération des Acteurs et Actrices des musiques et danses traditionnelles), de Themaa (Association nationale des Théâtres de Marionnettes et Arts Associés), de la Fédération nationale des arts de la rue, et au CNV (Centre national de la chanson, des variétés et du jazz), le faisant évoluer vers un groupe pluridisciplinaire et multi-partenarial en écho aux réalités des synergies nécessaires à la vitalité culturelle des territoires ruraux.

Ainsi au fil des années, nous avons pu, entre autres, explorer et partager les spécificités des projets culturels en milieu rural, les nécessités et enjeux de la coopération sur les territoires ruraux mais aussi les contributions des acteurs culturels pour un dialogue renouvelé entre zones rurales et centres urbains… (cf. www.ruralite.fedelima.org)

Ces rencontres sont l’occasion de moments privilégiés d’échanges et de réflexions entre des acteurs culturels venus de toute la France qui animent des projets culturels des territoires à dominante rurale, des réseaux professionnels, des chercheurs, des élus, des techniciens et une diversité d’acteurs locaux (associations culturelles, centres sociaux, collectifs, établissements scolaires...). Ce sont des rencontres pour partager et construire ensemble d’autres mondes possibles et les projets culturels des territoires de demain.

S’inscrire / Télécharger le programme

Date : 13/07/2018

LA FEDELIMA a le plaisir d’accueillir 4 nouveaux adhérents !

SUPERFORMA - Le Mans

Comme son nom l’indique, SUPERFORMA est un projet multiple, point de convergence entre création, diffusion, action artistique et culturelle et accompagnement des pratiques, se nourrissant naturellement du tissu local. Cet ancrage est amplifié par des partenariats extérieurs qui permettent d’inscrire « la scène Sarthoise » dans une dynamique du local à l’international. La plus-value forte de SUPERFORMA passe par l’intégration ou la coopération des ressources humaines d’une partie des équipes historiques des Saulnières, de Bebop, et l’Alambik en une seule et unique équipe qui œuvre en étroite collaboration avec Le Silo sur la répétition, l’info-ressource et l’Excelsior sur les volets programmation et actions culturelles.

LA GAÎTÉ LYRIQUE - Paris

Ouverte en 2011, la Gaîté Lyrique est un établissement culturel de la Ville de Paris dédié à la rencontre entre les arts, les technologies et la société. Pensée comme une plateforme multidisciplinaire, la Gaîté Lyrique porte un regard éclairé, critique, décalé et amusé sur les cultures populaires, les pratiques numériques et leurs formes artistiques émergentes. Lieu de rencontres et de travail pour les artistes, la Gaîté Lyrique est ouverte à tous pour visiter une exposition, voir un concert, assister à une conférence, boire un verre ou participer à un atelier.

LE RAVE - Réseau des Arts Vivants Électriques

Le RAVE est une plateforme au service d’associations exclusivement composées de bénévoles, impliquées dans les développements des musiques actuelles sur le Pays du bocage Ornais et sa périphérie. Le projet associatif du RAVE rentre dans le cadre que l’on appelle également « l’économie sociale et solidaire des arts et de la culture ». On y compte de nombreuses initiatives, hybrides dans leur financement et leurs logiques d’actions, en lien avec leur territoire et déployées avec les populations. C’est un espace d’innovation sociale, culturelle et artistique dans lequel viennent puiser les secteurs industriels, touristiques ou institutionnels.

RMAN - Réseau des Musiques Actuelles en Normandie

Le Réseau des musiques actuelles en Normandie est une association qui a pour mission la structuration du paysage régional en matière de musiques actuelles et d’en favoriser le développement. Il rassemble une grande diversité d’acteurs intervenant au moins sur l’un des champs suivants : la diffusion, le développement et l’accompagnement artistique, la musique enregistrée, les médias l’enseignement, la formation et l’action culturelle. RMAN développe une dynamique de concertation, de co-construction et de coopération en s’appuyant sur la complémentarité et les collaborations entre les différentes structures du territoire régional. Il a pour but de mutualiser des compétences, des outils, des savoir-faire, de capitaliser les expériences acquises et créer des espaces de réflexions, d’échanges et d’observation.


Date : 14/05/2018

Communiqué de la FEDELIMA

Politiques publiques de la culture : création du Centre National de la Musique

Madame la Ministre de la Culture a annoncé, mercredi 25 avril dernier, le démarrage d’une phase de préfiguration opérationnelle d’un Centre National de la Musique dont l’ouverture est souhaitée au début de l’année 2019. La FEDELIMA se félicite d’une telle perspective qui conduira à la mise en œuvre d’un nouvel outil d’accompagnement et de renforcement des politiques publiques des musiques.

L’intelligence du Ministère de la Culture, après avoir ouvert son périmètre dans les années 80/90, a été de favoriser une pensée multiscalaire de la musique et une structuration « à la française » de ce domaine. Nous sommes aujourd’hui en train de récolter les fruits d’un long processus en termes de créativité de la population et d’émancipation des personnes. Notre enjeu est à la fois de prolonger et d’entretenir ces évolutions remarquables.

C’est cette richesse et cette complexité que la FEDELIMA souhaite faire vivre et encourager au sein du futur Centre National de la Musique.

Les musiques s’inscrivent selon nous, pleinement au cœur des problématiques de nos sociétés. Elles peuvent être considérées d’un point de vue pragmatique, ce qui est le parti du discours de notre Ministre qui décrit ce domaine en tant que « filière ».

Notre propos n’est pas de nier les aspects « macros » et industriels, mais d’ouvrir le champ de réflexion plus largement, d’en restaurer la complexité, le caractère pluriel et de souligner la richesse de son écosystème...