Actus

Événement

Date : 06/10/2017

Rendez-vous à Paloma (Nîmes) pour les prochaines Rencontres "techniques" !

Les 23 et 24 janvier 2018 !

Comme chaque année, le mois de janvier est synonyme de Rencontres "techniques" !

Vous pouvez d’ores et déjà noter dans vos agendas que les prochaines Rencontres "techniques" seront accueillies par l’équipe de Paloma les 23 et 24 janvier 2018 à Nîmes ! Elles seront l’occasion d’approfondir les différentes thématiques abordées dans la continuité des dernières rencontres qui se sont déroulées en janvier 2017 à Stereolux.

Les premières thématiques annoncées :

  • Décret sur les niveaux sonores : décryptage de cette nouvelle législation, conséquences sur la diffusion et les pratiques musiques actuelles
  • Les outils de la répétition, de la pré-production et de la résidence : backline, équipement, entretiens, gestion des stocks…
  • « Veille juridique » : les nouvelles réglementations (accessibilité), obligations, décret amateur…
  • Quelles réflexions mener, quels gestes au quotidien adopter pour éviter le gaspillage
Plus d’informations sur le programme à venir dans les prochaines semaines !

Date : 04/10/2017

Rencontres territoriales en Nouvelle-Aquitaine

Ruralité, projets de territoires et responsabilité sociétale

Les Rencontres territoriales en Nouvelle-Aquitaine "Ruralité, projets de territoires et responsabilité sociétale" co-organisées par le RIM, Des Lendemains Qui Chantent, la FAMDT et la FEDELIMA auront lieu à Tulle les 14 et 15 novembre prochains.

Impulsées par un collectif d’acteurs musiques actuelles corréziens, ces rencontres territoriales en Nouvelle-Aquitaine font le pari de relier et de questionner des enjeux importants pour le territoire. En effet, les principales problématiques qui seront débattues s’articulent autour des croisements entre projets culturels de territoires, ruralité et responsabilité sociétale ; axe fort du projet du nouveau réseau d’acteurs régional en Nouvelle-Aquitaine, le réseau des indépendants de la musique, le RIM.

Aussi pour illustrer, mettre en débat et en perspective ces principales entrées, ces rencontres proposeront des témoignages d’acteurs porteuses de projets culturels et artistiques, touristiques, économiques, d’insertion... certaines ayant à cœur de mixer ces différentes dimensions ! Elles proposeront également des regards et analyses d’élues, responsables de services publics, universitaires, qui viendront faire écho aux témoignages des acteurs de terrain.

Ces rencontres sont largement ouvertes aux porteurs de projets, collectifs artistiques, élus territoriaux, techniciens des services publics et des collectivités locales, représentants de réseaux et de fédérations. C’est par le croisement des analyses, des réalités et des engagements possibles de chacun que des perspectives pourront être travaillées collectivement.

Enfin, ces rencontres sont le fruit d’une co-construction entre 3 réseaux : le Réseau des Indépendants de la Musique (RIM), la Fédération des Associations de Musiques et Danses Traditionnelles (FAMDT) et la Fédération des Lieux de Musiques Actuelles (FEDELIMA). Elles sont rendues possibles par la coopération de nombreux acteurs locaux qui se sont impliqués dans l’accueil et la concrétisation de ces Rencontres Territoriales en Nouvelle-Aquitaine : Des Lendemains Qui Chantent, Collectif Vacance Entropie, le Centre Régional des Musiques Traditionnelles en Limousin et le Conseil Départemental de la Corrèze.


Date : 27/09/2017

Rencontres Art et Culture en Territoires Ruraux

19/20 octobre à Maroilles et Le Quesnoy

Structure culturelle et lieu ressource et d’accompagnement en Economie Sociale et Solidaire implantée en milieu rural dans les Hauts-de-France, La chambre d’eau souhaite comme elle l’a déjà fait à deux reprises depuis 2008, réunir artistes, acteurs culturels, élus, techniciens, chercheurs, habitants et porteurs de projets pour échanger sur les pratiques, enjeux et perspectives propres à l’art et la culture en milieu rural.

Alors que de nombreuses initiatives réinventent les pratiques et bousculent souvent les modèles établis, celles-ci, trop souvent isolées, méritent d’être mieux (re)connues pour essaimer à l’échelle nationale et trouver les moyens de s’inscrire dans la durée. Nous vous invitons lors de ces rencontres à croiser échanges d’expériences et apports de chercheurs pour contribuer à l’enrichissement et à la valorisation de nos pratiques ainsi qu’à une meilleure prise en compte des enjeux de la ruralité dans les politiques publiques.

Ces journées co-organisées avec OPALE s’inscrivent dans la dynamique des rencontres « projets artistiques et culturels en milieu rural » engagées par la FEDELIMA et l’UFISC depuis 2008. Elles seront aussi l’occasion, dans la continuité de la concertation menée par la Région Hauts-de-France, d’interroger la place de la ruralité dans la nouvelle politique culturelle régionale. Elles sont soutenues par la DRAC et la Région Hauts-de-France, le Département du Nord et le programme Leader Avesnois.

Programme complet ici

Date : 11/07/2017

RAFFUT ! 2017 - Communiqué de sortie

Rendez-vous l’été prochain !

Merci à tous les participants de RAFFUT 2017 ! Cette seconde édition, organisée par la FEDELIMA et le TETRIS au Havre les 4, 5 et 6 juillet 2017, a rassemblé plus de 400 personnes !

Acteurs des musiques actuelles, de la culture et de l’économie sociale et solidaire, professionnels et bénévoles, chercheurs, artistes, musiciens, représentants de collectivités, de l’État, organisations professionnelles régionales et nationales, ont échangé sur leurs pratiques et leurs projets et ont débattu des enjeux à venir.

RAFFUT ! est un événement co-construit par l’ensemble des adhérents de la FEDELIMA qui inscrit son action, depuis l’origine, dans une perspective de démocratie et d’émancipation. La fédération hérite des conquêtes telles que le temps de loisirs et contribue à un nouveau partage du sensible, au sens d’une nouvelle distribution des fonctions au sein de notre société et de l’invention de modèles de gouvernance, de coopération et de création. Mais ce processus n’est pas irréversible. Il est même menacé par des déterminations comme l’industrialisation du spectacle et une certaine gentrification liée à l’accroissement des inégalités.

Dans ce contexte, les adhérents de la FEDELIMA, se questionnent et s’interrogent. Si la question des droits culturels, du label SMAC (Scène de Musiques Actuelles) restent au cœur des débats, notre fédération est en réflexion sur de nombreux sujets. Cette édition de RAFFUT ! a été l’occasion de poser et d’ouvrir collectivement le débat sur la problématique de la diversité au sens large (égalité hommes/femmes, couleur de peau, classe sociale…). Il a été exprimé également l’importance des pratiques en amateur, dans ce contexte où la pratique de tous et toutes participe à la fois d’une vie ensemble rendue possible, et du renouvellement si important de la création, quand la concentration pourrait tendre à la raréfier.

Il nous appartient collectivement d’investir le sujet des droits culturels et de prolonger la perspective démocratique en donnant une visibilité et une représentativité à l’ensemble des composantes de la population, en luttant contre toutes les tentatives de repli sur soi quelles qu’elles soient. Dans une actualité où prédomine le pragmatisme, où le modèle concurrentiel nous est présenté comme la seule voie à suivre, et alors que la réponse apportée au terrorisme amenuise les libertés des personnes, nous réaffirmons vivement notre volonté de contribuer à une société plus équitable, plus solidaire, et plus respectueuse de chacun.

C’est pour cela que nous poursuivons nos travaux avec conviction, en mettant au cœur de nos préoccupations le principe de coopération. Les différents textes de lois adoptés ces dernières années (la loi ESS, la loi NOTRe, la Loi LCAP), renforcent les engagements de notre pays en matière de droits culturels des personnes. À nous, avec nos partenaires publics et professionnels, d’animer et de développer les espaces et les outils de co-construction indispensables pour les faire vivre. Leur prise en compte dans l’ensemble des politiques publiques, de l’élaboration à l’évaluation, est une garantie pour que la diversité culturelle ne soit pas réduite à une offre marchande détenue dans quelques mains.

À nous de relier les idées et de créer les conditions de la confrontation des identités et des visions du monde. À nous de poursuivre le raffut !


Date : 24/05/2017

RAFFUT ! - Les rencontres de la FEDELIMA (du 4 au 6 juillet 2017)

Ouverture des inscriptions !

La FEDELIMA a le plaisir de vous inviter à la seconde édition de RAFFUT !, qui se déroulera du 4 au 6 juillet 2017 au Havre. Après une première édition accueillie par Ampli à Pau l’été dernier, c’est l’équipe du Tetris qui nous fait le plaisir de co-organiser les Rencontres de la FEDELIMA cette année !

RAFFUT ! - LES RENCONTRES DE LA FEDELIMA

Depuis juillet 2010, la FEDELIMA organise chaque année des journées professionnelles à destination de ses adhérents. Elles sont également ouvertes à l’ensemble des acteurs du secteur des musiques actuelles, de l’économie sociale et solidaire, de la recherche et aux partenaires et collectivités publiques.

DE QUOI ÇA PARLE ?

Les rencontres de la FEDELIMA sont constituées d’un joyeux mélange entre temps d’ateliers, groupes de travail, plénières, restitutions de travaux, débats et échanges… RAFFUT ! se veut être l’écho d’une multiplicité et d’une diversité de thématiques (actions culturelles, pratiques en amateur, transmission de projet, accompagnement, développement durable, emploi, parité hommes-femmes, coopération, co-construction, militance dans les lieux de musiques actuelles...).

COMMENT PARTICIPER ?

La deuxième édition de RAFFUT ! aura lieu au Havre, et plus précisément au Fort de Tourneville. Ces fortifications, situées en ville haute, hébergent de nombreuses associations havraises dont le Tetris (Association Papa’s Production) qui organise l’événement avec la FEDELIMA. D’autres structures telles que le Sonic (studios de répétition du CEM, école de musiques actuelles du Havre dotée d’une scène pédagogique), PiedNu (Diffusion et création de musiques nouvelles et improvisées), Akté (Compagnie et école de théâtre) et La Halle (lieu construit pérenne dans le cadre des 500 ans du Havre) nous accueilleront durant ces trois jours.

Les premiers ateliers de RAFFUT ! se tiendront mardi 4 juillet (14h00) au Tetris, puis nous nous déplacerons au Carré des Docks le soir même pour le discours d’ouverture. La journée entière du mercredi 5 juillet ainsi que la matinée du jeudi 6 juillet se dérouleront au Fort de Tourneville, tandis que nous vous proposerons de clôturer ces trois jours par une conférence ouverte au grand public qui aura lieu l’après-midi du jeudi 6 juillet au Volcan, la Scène Nationale du Havre.

Les inscriptions à RAFFUT ! sont libres, gratuites et ouvertes à tous. Seuls les repas sont facturés (17.60€ TTC le repas / Cocktail dinatoire du mardi soir offert).