Actus

Adhérent

Date : 06/01/2022

#9 Previously on FEDELIMA

Entre Vendôme et Orléans, une cabine de curiosités musicales

2022 rime avec le retour de Previously on FEDELIMA : une série d’articles pour valoriser les pratiques atypiques, événements hors du commun et autres projets singuliers menés au sein de notre fédération !

Il y a quelques semaines, nous nous rendions à Thoré-la-Rochette pour rencontrer les équipes de l’Astrolabe et de Figures Libres, afin de discuter du projet Western Electric 3.0 : une drôle de cabine téléphonique au cœur d’un projet de résidence artistique... et bien plus encore !

Cette rencontre a fait l’objet d’un article dont nous vous proposons la lecture ci-dessous !


Date : 10/11/2021

Rendez-vous à l’Assemblée générale de la FEDELIMA

Jeudi 2 décembre 2021 à l’Antipode à Rennes

L’Antipode nous fait le plaisir d’accueillir la prochaine Assemblée générale de la FEDELIMA jeudi 2 décembre 2021 à Rennes (accueil dès 9h30).

L’Assemblée générale est un temps fort de la vie fédérale qui permet de nous retrouver chaque année, de partager le bilan des projets et chantiers menés et de débattre des orientations et des perspectives de la fédération. L’assemblée générale sera également l’occasion de (ré)élire de nouveaux membres du Bureau exécutif actuel.

ÉLECTION DU BUREAU EXÉCUTIF : APPEL À CANDIDATURES

La prochaine assemblée générale est élective. Nous procéderons donc à l’élection de nouveaux membres au sein du Bureau exécutif (BE) de la FEDELIMA composé aujourd’hui de 15 administrateurs·rice·s. 7 membres du BE arrivent au terme de leurs mandats de 2 ans. Parmi eux·elles, Fred Jiskra (Zuluberlus) est arrivé au maximum des trois mandats consécutifs possibles au sein du BE et ne pourra plus se représenter, conformément aux statuts de l’association (articles 8, 9, 10, 11, et 12 des statuts de la fédération). Laëtitia Perrot (La Nef) a quant à elle décider de ne pas se présenter pour le renouvellement de son mandat, mais continuera de suivre de près les groupes de travail auxquels elle participe. Nous en profitons pour les remercier chaleureusement pour leur engagement précieux ces dernières années.

Si vous souhaitez candidater au Bureau exécutif, n’hésitez pas à contacter Cécile Verschaeve ou à remplir le formulaire ci-dessous.


Date : 01/10/2021

La FEDELIMA accueille deux nouveaux adhérents !

La FEDELIMA est fière d’accueillir deux nouvelles structures au sein de la fédération : le Makeda (Marseille) et Le Coquelicot (Fougères).

Le Makeda (ancien Poste à Galène) est un lieu dédié aux musiques actuelles/amplifiées à Marseille ayant pour maîtres mots la diversité et la qualité artistique, la parité, l’ouverture culturelle, le décloisonnement des publics et le désenclavement du territoire. C’est l’association Orizon Sud, créée en 2008, qui porte aujourd’hui le projet culturel du Makeda autour de 3 pôles :
- la diffusion avec un projet artistique fédérateur par la richesse, la diversité, la qualité de ses propositions et l’exigence des choix qu’elle défend
- l’accompagnement artistique via le développement et la structuration d’artistes, (conseils, formation, soutien à la création)
- l’action culturelle avec des actions au Makeda et des actions spécifiques sur le territoire pour permettre la venue des populations isolées dans le centre-ville de Marseille.

Orizon Sud en a fait un lieu convivial, bienveillant, citoyen, populaire, paritaire et accessible !

L’association Le Jazz et La Java a été créée en 1996, afin d’apporter une structure associative au café-concert Le Coquelicot (inscrit dans le panorama fougerais depuis 1979) et soutenir le développement de ses activités musicales. S’affirmant comme un « espace de curiosité et de découverte musicale », Le Coquelicot est, pour les artistes et les publics, un lieu de référence dans le domaine des musiques actuelles, privilégiant la scène émergente tout laissant de la place au jazz, la chanson, ainsi qu’aux musiques traditionnelles et improvisées. L’association Le Jazz et La Java s’est développée et son projet s’est largement ouvert au territoire du Pays de Fougères, combinant la programmation d’environ 60 à 80 concerts par saison, des résidences artistiques et des actions culturelles, mises en œuvre avec un large réseau de partenaires.

La FEDELIMA souhaite un accueil chaleureux aux personnes qui animent ces deux beaux projets !


Date : 16/04/2021

La FEDELIMA accueille 4 nouveaux adhérents !

La FEDELIMA a le plaisir d’accueillir 4 nouvelles structures au sein de la fédération : Le Café Plùm (Lautrec), l’Odéon (Tremblay-en-France), Les Abattoirs(Cognac) et Octopus (fédération des musiques actuelles en Occitanie).

Situé à Lautrec, commune localisée au cœur du Tarn, le Café Plùm est un lieu atypique ouvert en août 2010 qui regroupe un café restaurant, une librairie indépendante de proximité et une salle de spectacle.
Cet espace de diffusion, de rencontre et d’expérimentation, fruit d’une longue expérience associative, invente un nouveau modèle économique où les activités commerciales (le café, la restauration et la librairie) soutiennent une part importante de l’activité culturelle. Le Café Plùm regroupe ainsi la SCIC (Société Coopérative d’Intérêt Collectif) Café Plùm et l’association Ma Case chargée du projet culturel et artistique.

L’Odéon Scène JRC est une salle de 450 places (200 en configuration assis), située sur le quartier résidentiel du Vert-Galant à Tremblay-en-France, Seine-Saint-Denis. Née en 1969 de la volonté de jeunes bénévoles fous de musique, l’association est devenue un lieu reconnu pour son soutien aux artistes de la scène francophone, une salle unique quant à sa programmation de musicien·ne·s blues internationaux·ales. Depuis 50 ans, l’association de La Scène JRC fait partager sa passion de la musique et de la découverte de jeunes talents, 50 années de passion et autant d’artistes venu·e·s à la rencontre du public.

Les Abattoirs est un lieu de musiques actuelles géré par l’association West Rock créée en 2009, conventionnée et soutenue par la Ville de Cognac, le ministère de la Culture (DRAC), le Conseil Régional Nouvelle-Aquitaine et le Département de la Charente.
Le projet culturel et artistique des Abattoirs s’articule autour des axes suivants : la diffusion, l’enseignement musical (notamment via sa Rock School), l’accompagnement des pratiques, la sensibilisation des publics et le développement territorial par l’animation et l’événementiel.

L’association Octopusest une fédération indépendante au service de ses adhérents (103 structures en Occitanie) et de la filière musicale. Elle développe des projets d’intérêt collectif en prenant en compte les dimensions économiques, sociales, artistiques des usages et pratiques des musiques actuelles. Elle agit sur la médiation, l’information et la ressource, la formation, la prévention, le développement artistique, la circulation des artistes, la mutualisation, la coopération et la mise en réseau. Par rebond, elle impacte la structuration du territoire au bénéfice des musicien·ne·s, des autres opérateur·rice·s culturel·le·s et des populations. Enfin, elle revendique le fait de pouvoir peser sur les politiques culturelles qui lui sont destinées, à travers la notion de co-construction des politiques publiques.


Date : 18/12/2020

La FEDELIMA accueille 4 nouveaux adhérents !

La FEDELIMA a le plaisir d’accueillir 4 nouvelles structures au sein de la fédération : Point Éphémère (Paris), le RIF (Réseau des Musiques Actuelles en Île-de-France), la Source (Fontaine) et le Cabaret Aléatoire (Marseille).

Point Éphémère est un centre de dynamiques artistiques, situé dans le 10ème arrondissement de Paris, qui vit (en temps normal) au rythme d’une programmation riche et variée d’expositions, de concerts, de performances, de festivals, de soirées, de rencontres et d’événements insolites… Il met aussi en place les moyens nécessaires à la résidence d’artistes grâce à des espaces dédiés : 1 studio danse, 3 ateliers d’artistes et 4 studios de répétition pour la musique.
Ouvert en octobre 2004, le Point Ephémère occupe l’ancien bâtiment de matériaux de construction Point P de 1400m2. Il partage cet espace avec La Caserne de Pompiers Château-Landon et la maison des Associations du 10 ème arrondissement. Le projet du Point Ephémère est porté par l’Usines Ephémères.

Le Cabaret Aléatoire se situe dans le 3ème arrondissement de Marseille. Il réside et est co-fondateur de la Friche Belle de Mai. C’est à la fois une salle de concert, un club et un organisateur d’évènement qui investit toute la ville.
Crée en 2003, ce sont plus de 1300 concerts qui ont été organisés et 4300 groupes et artistes programmés, pour plus de 750 000 personnes accueillies. Le Cabaret Aléatoire accompagne également des artistes régionaux, nationaux ou même internationaux, dans leur phase de création scénique ou de pré-production. Bien au-delà d’un studio de répétition, le Cabaret Aléatoire tient à accompagner les artistes dans leurs projets, dans un but d’aide à la professionnalisation et de soutien à la scène locale. Depuis 2014, le Cabaret Aléatoire est labellisé SMAC. Aujourd’hui, c’est un lieu emblématique, poumon de la nuit marseillaise.

Le RIF est le réseau des musiques actuelles en Ile-de-France. Il fédère 150 structures œuvrant dans le champ des musiques actuelles sur le territoire francilien : salles de concert, festivals, studios, MJC, écoles de musique, collectifs d’artistes, radios, producteurs…
Dans un contexte de transformation des pratiques musicales, de mutations sectorielles, de recompositions territoriales et d’évolution des politiques publiques, le RIF a pour but de fédérer et développer toutes initiatives d’intérêt général pour œuvrer au développement équitable et solidaire du champ des musiques actuelles en Île-de-France et plus généralement au renforcement de la diversité artistique et culturelle. Le RIF est un outil de coopération entre les structures adhérentes : il sert à mutualiser, partager, valoriser, informer, accompagner, observer, coordonner, préconiser, sensibiliser, développer des actions collectives

La Source est un établissement municipal de la Ville de Fontaine comprenant un conservatoire à rayonnement communal, des studios de répétition et trois salles de concert. Ce lieu se veut singulier, permettant d’embrasser tout le champ musical, de l’amateur, mélomane, pratiquant ou apprenant, au professionnel.
Livré à l’automne 2009, le prototype qu’est un tel bâtiment d’architecture contemporaine assure une véritable singularité et une visibilité forte à La Source, contribuant ainsi à l’élargissement des publics et au développement des pratiques et de la création artistique.